Salim Bouterfas

02/05/2011
Encre arabe traditionnelle faite maison

 J'avais déjà posté un billet concernant la fabrication d'encre (ferro-gallique). Je suis tombé sur un article que je traduis pour vous, afin que vous puissiez fabriquer votre encre traditionnelle, chez vous. Il s'agit de l'encre traditionnelle utilisée par les calligraphes arabes depuis plus d'un millénaire. Une encre simple à fabriquer et à produire, et qui peut être utilisée soit pour de l'exercice simple, ou à l'exécution de calligraphie plus travaillées.

Il faut, sans doute, quelques matériaux de base, mais rien de compliqué à trouver. Si vous avez des soucis pour en trouver, vous pouvez laisser un commentaire en bas du billet, j'essayerais de vous aiguiller au mieux. Voici l'article en question. Bonne lecture.

L'encre arabe est constituée de seulement deux principales matiéres, et il n'est pas nécessaire d'en rajouter d'autres :

  • La gomme arabique.
  • L fumée : corbone, suie

alt

Gomme arabique

alt

Gomme arabique liquifiée dans l'eau plate, et filtrée avec un bout de tissu

LA SUIE

On peut le trouver dans les ancienne lampes à pétrole, utilisées pour l'éclairage, qui fonctionnent avec le pétrole blanc (kérosène). Elles se trouvent dans les pays arabes. On la laisse ouverte, dans un endroit ouvert loin de tout objet inflammable. On y pose par-dessus un récipiant métallique afin de collecter la fumée après l'allumage de la lampe.
Plus on laisse la lampe allumée, on récoltera plus de fumée. 5 heures par exemple suffirons à faire 1/4 litres d'encre ou un peu moins. L'image ci-dessous est plus explicative :

alt

L'allumage de la lampe à l'air libre

alt

Un récipiant (ndlr : coupe) métallique pour récolter la suie.

alt

Levée du récipient métallique

alt

La suie récoltée après environs 5 heures

alt

On met la fumée (suie, ndlr) (en sachant qu’il est volatile, qu’il faut porter un masque pendant la préparation, et ainsi l’utiliser avec précautions et ne pas l’inhaler). On la met dans un récipient en plastique et en y ajoute une petite quantité d’eau et on ferme bien le récipient. On secoue la préparation pendant un moment (un quart d’heure à peu près) pour mélanger le tout de manière complète comme dans l’image ci-dessus.

Ensuite, on filtre la préparation dans un autre récipient avec un bout de tissu. Finalement, après le filtrage de la gomme et de la suie (fumée), on mélange une mesure de fumée avec 1/4 d’unité de gomme arabique ou plus (selon l’appréciation du calligraphe). On écrit ensuite avec le calame sur du papier. Si la couleur est légère (pas assez sombre) c’est que l’on a pas mit assez de fumée. Si l’on tente d’effacer l’écriture avec un doigt et que cela se produit, la cause est due à la quantité insuffisante de gomme arabique, on en rajoute donc une petite quantité. Le résultat escompté dépend de l’expérience (l’expérimentation, ndlr) et des besoins du calligraphe. Pour l’exercice par exemple, on peut utiliser une encre moins sombre et ainsi de suite...

Certains préfèrent protéger l’encre produite dans des récipient en plastique (car le verre est fragile) et elle sera laissée pendant 2 semaines ou plus (un mois). L’on mettra une quantité de cette encre dans l’encrier (encrier qui contient des fils de soie) et on peut l’utiliser pour calligraphier les œuvres. Cette encre est appelée Encre classique traditionnelle, utilisées dans les concours internationaux.

Il est a noté que les anciens calligraphes utilisaient la même encre, sauf qu’ils y ajoutaient des substances conservatrices comme le vinaigre ou le miel pour éviter la fermentation et le rassemblement des mouches, mais il n’est pas nécessaire de faire cela actuellement. En sachant que la cause de la fermentation est (avec l’expérience) la qualité de la gomme arabique utilisée (de moindre qualité). Certains calligraphes gardent l’encrier dans le congélateur afin d’éviter la fermentation.

Quoi qu’il en soit, ces problèmes peuvent êtres résolu par le calligraphe par son intelligence.

Gloire à Allah.

alt

Source : '5F9 'D-(1 'D91(J (FA3C AJ 'DEF2D

Source

 

Ajouter un commentaire
Votre nom : *
Votre email :
Votre site :
Rédigez votre
commentaire : *
captcha
Recopiez l'image ici : *
Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.
Votre adresse IP (34.239.167.74) sera archivée.

* Champs obligatoires

Retour à la liste des articles