François RUAUD

05/05/2010

        Dès mon entrée aux Beaux Arts, mes professeurs s'interrogeaient sur ma prédilection à peindre très souvent avec du bleu... Il se trouve que depuis peu j'ai découvert, grâce à un ami, qu'un de mes ancêtres porcelainier à Limoges  -Jean-Baptiste Ruaud - (je suis limousin d’origine) avait découvert un bleu, le « bleu Ruaud », bleu sous émail pour décor de grand feu. Étrange non ?

Depuis, je comprends beaucoup mieux pourquoi mes pinceaux recherchent d'eux-mêmes le pot ou le tube de bleu et s'en chargent, même à mon insu parfois...

 
Commentaires : 0     Ajouter un commentaire
Articles récents

Pages :  1