Christophe RIELLAND

08/11/2019
Rielland : mon parcours

 Natif des Sables d’Olonne, Christophe Rielland était à 14 ans, peintre en bâtiment. A l’armée, à Auch, il a décoré une fresque de l’escalier monumental sur un bâtiment militaire. Voulant faire les beaux arts à Toulouse, il est conduit par son colonel à la caserne Cafarelli à Toulouse, et commence à prendre des cours avec Raoul Bergougnan peintre toulousain. Il a également fréquenté les Beaux Arts de Tarbes.

Au retour de l’armée, c’est avec le Père Cambon et François Mengelatte qu’il a continué, sans oublier M. Barthélémy des Sables d’Olonne.

De 1981 à 1995, l’artiste a habité Louey, puis s’est expatrié en Vendée pendant neuf ans, exposant dans les Côtes d’Armor, Morbihan, Bretagne, et quasiment dans toute la France, notamment Paris, Nice, Aix en Provence.

Redevenu Lourdais depuis 12 ans, l’artiste qui est côté, a une préférence pour le romantisme, paysages de montagne, nature morte, fleurs, portraits, folklore, peintures urbaines (des rues, de la vie…). 

Ajouter un commentaire
Votre nom : *
Votre email :
Votre site :
Rédigez votre
commentaire : *
captcha
Recopiez l'image ici : *
Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.
Votre adresse IP (3.229.122.219) sera archivée.

* Champs obligatoires

Retour à la liste des articles