Chargement de l'image en cours
Peindre - Phase de cauchemar Tableau - La danseuse Dessin - Tête de supplicié Dessin - Corbeaux Peintures - Cri

Phase de cauchemar


Rubrique : Tableau

Format : H 61, L 122 cm

Cette représentation à été réalisée sur bois Le cheval est un élément symbolique du cauchemar selon l'origine même du terme et depuis le célèbre tableau de Füssli. Animal prenant une forme démoniaque ou simplement étrange, on peut l'entendre parler, le voir se déplacer comme un bipède ou encore voir son corps se déformer de façon monstrueuse. Cette image précise est en réalité tirée d'un de mes propres cauchemars. La tête, écrasée par le sabot, représente l'angoisse et la suffocation qui survient lors d'une terreur nocturne.


300,00€

La danseuse


Rubrique : Tableau

Format : H 73.5, L 92 cm

Acrylique et morceaux de verre sur toile La jupe de la danseuse est tranchante, mais elle est également fragile. Les membres fins de son corps sont dépourvus de mains ou de pieds. Son visage, de profil, nous montre une orbite vide et profonde.


250,00€

Tête de supplicié


Rubrique : Dessin

Format : H 50, L 65 cm

Souffrance et corbeau.


90,00€

Corbeaux


Rubrique : Dessin

Format : H 50, L 65 cm

Le corbeau est de mauvaise augure, porteur de message souvent négatif et funeste. Il est menaçant, il attaque. De ses ailes noires comme la nuit, il s'intègre à la vision cauchemardesque du dormeur, qui fuit son approche, qui angoisse au son de ses croassements, et qui se protège du mieux qu'il peut lorsque le bec pointu vient pénétrer la chair. Il est la métaphore même de la peur et de l'inquiétude de la figure. Il épie tous ceux qu'il croise, ceux dont le cœur ne peut se délivrer de pulsions violentes, de pulsion de mort. Cependant, à travers les douleurs que l'oiseau lui fait subir et le sang qui coule le long de son corps, la catharsis s'opère, et le voilà expié de ses sensations et sentiments négatifs et morbides.


90,00€

Cri


Rubrique : Tableau

Format : H 50, L 65 cm

Encre sur papier Le cri n'est pas un son. C'est une force. Une force qui s'exerce sur le corps, et ici, sur le visage. Ce cri peut être libérateur, même cathartique. Il vide l'esprit de sensation et d'énergie négatives. Et celles-ci prennent des formes monstrueuses ou fantomatiques. La force du cri les déforme et les rend pénible. Ainsi elles errent sans fin dans un paysage dont le noir est la teinte dominante.


90,00€

Phase de cauchemar


Rubrique : Tableau

Format : H 61, L 122 cm

Cette représentation à été réalisée sur bois Le cheval est un élément symbolique du cauchemar selon l'origine même du terme et depuis le célèbre tableau de Füssli. Animal prenant une forme démoniaque ou simplement étrange, on peut l'entendre parler, le voir se déplacer comme un bipède ou encore voir son corps se déformer de façon monstrueuse. Cette image précise est en réalité tirée d'un de mes propres cauchemars. La tête, écrasée par le sabot, représente l'angoisse et la suffocation qui survient lors d'une terreur nocturne.


300,00€