Lee emille-ludwig

Acte 1; scène 1

                                       IL...

 

Il aurait pu dire: "Je ne sais pas qui je suis" ou "Je ne sais pas qui E.-L. L. est"... Mais il aurait aussi bien pu dire: "Je suis quelqu'un d'important."

Il a pourtant préféré se taire...

 

Il ne cherche pas à s'appliquer. Il n'existe peut-être même pas...

Il se rêve... Il s'imagine... Il s'invente... Il se délire... Il se divague...

Il peut tout se permettre... Les toiles encore blanches... Se promène, là, quelque part à l'intérieur de n'importe laquelle de vos têtes... Utilise tous ces yeux comme autant d'appareils à images...

Il entre... Il sort... Il entre... Il sort... Il entre... Il sort...

Peint quelques images qu'il a "photographiées" dans ce paysage psychique. Tout un univers qui n'existe que par le simple fait qu'il l'ait traversé mentalement...

Il voit beaucoup de choses : des hommes qui pleurent et des femmes qui se masturbent, ceux qui parfois regardent de loin ceux qu'ils aiment le plus...

Un long cri traverse et déchire la toile.

Sa mission n'a pas de fin... ("informe et multiforme"; C.B.)

Elle ressemble à la vie...

IL...