altBientôt,

 

Née à Lyon en 1959, Sylvie peint dès l'âge de 10 ans, autodidacte, elle aime la couleur vive et éclatante transmise par des parents d'origine Corse et Italienne, le soleil et la méditerranée.

 

C'est à travers l'acrylique qu'elle perce avec la matière, le couteau, les incrustations de toutes sortes et surtout par l'admiration pour le Fauvisme et l'Impressionisme qu'elle prend comme repère chez les peintres contemporains tels que Zannella et Novarrino grands maîtres de la couleur intensive.

 

En 2003 elle décide de prendre un pseudo et se donne le nom "ELECTA" tout en alliant la sculpture à la peinture. Autodidacte aussi, mais encouragée par son grand-père sculpteur diplomé des beaux arts de Lyon, elle se passionne pour cet art qui lui permet d'apprécier les volumes par la matière qu'est la terre, afin de créer des sculptures humaines mais aussi animalières.

 

En 2004 Jo une amie de longue date et mécène à la fois, ayant une croyance intense en l'artiste, lui fera rencontrer un fondeur d'art à Golfe Juan dans les Alpes Maritimes.C'est par elle que naîtra un éléphant en Bronze tiré à deux exemplaires sur huit.

 

Début d'une activité passionnante qui l'emmènera à la céramique et l'émaillage de ses pièces futures car le métier du bronze est très onéreux.

 

En 2005 son rêve de toujours se réalise grâce à sa grand-mère maternelle italienne issue d'une famille de verriers qu'elle peut acquérir un espace pour s'adonner à ses passions.

 

Début d'une grande aventure à l'aube de la deuxième partie de sa vie de passionnée.

 

Début 2007 elle monte une association loi de 1901 pour donner des cours dans cet atelier galerie où elle espère des rencontres intergénérationnelles et multiculturelles. C'est chose faite, les élèves se sentent bien , mais en Février 2008 le cancer la frappe de plein fouet et là, commence une grande route vers les traitements lourds entrecoupés de petits moments de plaisirs à l'atelier avec le soutien de ses élèves , une source de jouvance qui permet à Sylvie alias Electa de créer avec force et détermination.

 

Seulement 9 mois de fermeture font que les toiles et les pièces se multiplient et c'est pourquoi elle décide aujourd'hui de s'inscrire sur des sîtes d'art afin de se faire connaître du monde entier et pouvoir par cela sauver son atelier. et oui les charges tournent même lorsqu'on ferme momentanément . Fin 2010 l'artiste est reconnue par Drouot suite à un salon dans le pays basque, depuis ces œuvres sont cotés chez Drouot à Paris et sont accompagnées d'un certificat d'authenticité lors d'acquisition .... p>bonne route sur le sîte d'Electa