Les portraits contenus dans les tableaux de Dalien Dog ne sont pas toujours visibles de prime abord, il faut parfois les chercher, et les laisser vous exploser au visage. Comme un test de Rorschach, en premier lieu le spectateur voit ce que lui dicte son inconscient, perdu dans une masse d'informations visuelles, puis tout à coup, parce que l'œil capte un indice, le cerveau reconstruit le portrait et sort ou entre dans une sorte d'hallucination.

Perdu au cœur d'une foulitude d'informations l'homme se perd, se cherche, se questionne. Oui, que suis-je bordel !!! Le produit de mes pensées chaotiques et désordonnées ? Je dois me trouver.

Qu'est-ce que je pense ? Et à propos de quoi ? Parfois, je me sens comme un héros à la grande destinée, dans ces moments je crois aux dieux, aux déesses, aux forces de la nature, aux esprits et à toutes ces choses dont nous parlons depuis si longtemps, et qui pourtant sonnent encore faux à nos oreilles.
De part mon expérience, je me réfugierai bien derrière la personne du mystique, cela me fit du mal, il me fallu du temps pour m'accorder avec ces nouvelles connaissances. Aujourd'hui je pense que le réel nous échappe, nous vivons dans un monde illusoire, dont une grande majorité de ses informations nous sont cachées, peut-être sont-ce les vapeurs psychoactives encore présentes dans mes méninges qui me font dire cela. Toujours est-il, que, en tant qu'adepte de science-fiction, je passe des nuits à échafauder de nombreuses théories concernant le réel, je cherche toujours à expliquer comment je me suis téléporter un beau jour sur la place Saint-Michel.
Les yeux sont très présents dans mes tableaux, ils sont souvent l'indice permettant de reconstruire le visage. J'ai toujours vue beaucoup d’œils, partout, je me suis toujours senti épié. Petit à petit cette idée se changea en : je suis épié par des esprits. Alors que je n'y croyais pas plus que cela, je commença à vivre avec la certitude que les esprit existent, et je me mis aussi à réfléchir à la notion de dieu, que j'écartais de suite de toutes représentations faites par les quelques grandes religions que nous connaissons.
L'étrange est mon quotidien, je ne pense pas le monde comme tout un chacun, selon moi il a un sens, et notre vie, si on se choisi cette tâche, est de s'atteler à réfléchir à cette énigme. Qu'est-ce que la vie pour vous ? Continuer dans ce sens : métro/pollution-boulot/pollution/esclavage-télé/lobotomie-dodo/somnifère. Pour bon nombre d'entre-nous la vie n'a plus de sens, elle se résume à être l'instrument de puissances qui en très faible nombre profitent de la situation. Qu'elle que soit la réalité, elle n'est pas franchement belle à voir. Y participez-vous ?