boris garanger

Chargement de l'image en cours
Peinture d'art - Nathan Painting - Erwan Artiste Peintre - Ronan

Nathan


Rubrique : Tableau

Format : H 65, L 50, P 2 cm

Les portraits sont frontaux. Le spectateur n’y échappe pas. Il est absorbé par le regard. Il le juge, le jauge, l’analyse, en tire des conclusions, puis s’adapte, réagit et se choisit un rôle en fonction de la personne en face de lui (capacité d’adaptation du spectateur). Le spectateur est placé dans une situation de confrontation directe avec les sujets représentés. Envahissant presque tout l’espace du tableau, les figures sont solidement présentes et ... non éphémères. L’idée est de réaliser certains climats émotionnels précis. En découle une conversation.


2800,00€

Erwan


Rubrique : Tableau

Format : H 92, L 65, P 2 cm

Les portraits sont frontaux. Le spectateur n’y échappe pas. Il est absorbé par le regard. Il le juge, le jauge, l’analyse, en tire des conclusions, puis s’adapte, réagit et se choisit un rôle en fonction de la personne en face de lui (capacité d’adaptation du spectateur). Le spectateur est placé dans une situation de confrontation directe avec les sujets représentés. Envahissant presque tout l’espace du tableau, les figures sont solidement présentes et ... non éphémères. L’idée est de réaliser certains climats émotionnels précis. En découle une conversation.


3500,00€

Ronan


Rubrique : Tableau

Format : H 65, L 54, P 2 cm

Les portraits sont frontaux. Le spectateur n’y échappe pas. Il est absorbé par le regard. Il le juge, le jauge, l’analyse, en tire des conclusions, puis s’adapte, réagit et se choisit un rôle en fonction de la personne en face de lui (capacité d’adaptation du spectateur). Le spectateur est placé dans une situation de confrontation directe avec les sujets représentés. Envahissant presque tout l’espace du tableau, les figures sont solidement présentes et ... non éphémères. L’idée est de réaliser certains climats émotionnels précis. En découle une conversation.


3000,00€

Nathan


Rubrique : Tableau

Format : H 65, L 50, P 2 cm

Les portraits sont frontaux. Le spectateur n’y échappe pas. Il est absorbé par le regard. Il le juge, le jauge, l’analyse, en tire des conclusions, puis s’adapte, réagit et se choisit un rôle en fonction de la personne en face de lui (capacité d’adaptation du spectateur). Le spectateur est placé dans une situation de confrontation directe avec les sujets représentés. Envahissant presque tout l’espace du tableau, les figures sont solidement présentes et ... non éphémères. L’idée est de réaliser certains climats émotionnels précis. En découle une conversation.


2800,00€