Atelier de l'Eventail

Le textile pour lien

alt

Des vestes, des éventails et des toiles à découvrir jusqu'à samedi. (Photo DNA)

La galerie « L'art à travers les vignes » située au 4, rue de la 1ère-Armée à Riquewihr accueille jusqu'au 24 août une exposition regroupant trois artistes.
 C'est le textile qui sert de lien aux trois artistes haut-rhinoises. Véronique Kluss, originaire de Guebwiller propose une collection de vestes originales, toutes sont des modèles uniques.
 Josette Claudel de Wesserling présente des toiles remarquables alors que Martine Hacquart propose de très beaux éventails contemporains.

Dernières Nouvelles D'alsace, Vendredi 22 Août 2008.

 

Miniatures, tissus et éventails

alt

Martine Hacquart, Bernard Lefebvre et Elisabeth Devos. (Photo DNA)

Jusqu'au lundi 1er septembre se tient à Kaysersberg, salle du Badhus, une exposition regroupant quatre artisans travaillant chacun dans un domaine bien différents.

Bernard Lefebvre, miniaturiste d'art depuis 1991, vient de l'Oise pour présenter son travail inspiré de la peinture : en effet, ses créations représentent bien souvent les ateliers de peintures, les palettes se déclinent dans des mini-tableaux ou encore sous forme de bijoux.
Elisabeth Devos est artisan matelasseur, originaire de Troyes, et ses confections sont essentiellement destinées aux jeunes enfants. Avec 20 ans de métier, Elisabeth Devos est une habituée de la région Alsace ; elle multiplie les expositions, entre autre sur Colmar, et trouve d'ailleurs 80 % de sa matière première -le tissu- sur Munster.
Martine Hacquart fabrique des éventails allant du style classique à une certaine fantaisie de couleurs en passant par des tissus plus traditionnels de sa région natale, l'Alsace. Sa collection présente également certaines pièces formées de tissus plus rares ou plus nobles telle que la soie.
 Véronique Kluss présente Modesty, une création originale de vêtements uniques, de vestes et de manteaux. Variant différents matériaux et diverses couleurs, la particularité de son travail réside dans l'originalité de ces créations.
 Pour cette exposition, le maître-mot sera sans nul doute la magie des couleurs, présente chez chacun de ces quatre artistes, qui n'ont pu que se retrouver dans un même univers.

Dernières Nouvelles D'alsace, Samedi 30 Août 2008

 

Un plus large éventail

alt

Installée à Lutterbach, Martine Hacquart, une des rares éventaillistes de France, sera présente à Sainte-Marie-aux-Mines. (Photo DNA)

L'édition printanière de Mode ' Tissus s'ouvre dans un mois à Sainte-Marie-aux-Mines. Au programme : de la vente de tissu haut de gamme mais aussi de nouveaux créateurs à découvrir et, pour la première fois, des cours de couture.

« L'édition d'automne avait été très positive à plus d'un titre puisque nous avons connu une fréquentation en hausse de 5% et un chiffre d'affaires en augmentation de 2%, qui s'explique par la présence de nouveaux fabricants de tissus haut de gamme », souligne Christophe Crupi, le directeur de l'association organisatrice de Mode ' Tissus, Initiatives Événement.

Customiser son vieux chemisier avec des professeurs

 Ils seront à nouveau 16 fabricants pour l'édition printanière qui ouvre dans un mois. C'est le chapitre pilier de cette manifestation phare alsacienne vouée à la mode et à la création textile, « avec des exposants qui proposent de larges variétés de tissus, et qui travaillent avec les plus grands couturiers comme Chanel ou Kenzo. C'est ce qu'on peut réunir aujourd'hui de plus intéressant ».
 Acheter du tissu, c'est bien, savoir le transformer, c'est mieux ! Pour la première fois cette année sont proposés des cours de couture du jeudi au samedi pendant la manifestation. Au programme : réaliser une veste, créer un sarouel, broder sur des matériaux hydrosolubles ou customiser son vieux chemisier en trois heures et au prix de 35 € avec des professeurs détenteurs d'un agrément.
 « Nous répondons à une demande de la clientèle, que nous souhaitons pérenniser », souligne Marie Lotz, chargée de communication, qui a déjà l'expérience des cours de patchwork qui font le plein chaque année lors du carrefour européen, en septembre.
 Les nouveautés cette année, ce sont aussi des créateurs invités pour la première fois : parmi les régionaux, Camille Schleret, installée à Seebach, qui va présenter son premier défilé grandeur nature (et quatre fois par jour). Plasticienne de formation, cette jeune femme de 29 ans avoue une inspiration « très organique : comme une sculpture, je pars d'une broderie et puis ça va prendre forme ».
 Quant à Martine Hacquart, elle vient d'ouvrir son atelier à Lutterbach : créatrice d'éventails - « Nous ne sommes que cinq en France » - elle conçoit des pièces uniques avec des tissus en matières naturelles. Soie, lin, coton ou chanvre, avec des montures en bois exotique ou des Vosges. Un accessoire rare, à éventer.

Anne Muller

Dernières Nouvelles D'alsace, Jeudi 14 Février 2008.