Bientôt,

sur Jean Pierre HUE dit Alexandre H. est né en 1949, il vit et travaille à BREST Finistère .

Il participe à de nombreuses expositions en France et à l'étranger et Salons (AAF BRUXELLES, ARTMETZ, PULS'ART, MAC 2000, ZURICH international Art Fair...)

Adresse:
Jean-Pierre HUE
1 rue Maginot
29200 BREST
(06 31 99 39 52)


N° inscription Maison des artistes : H218829
N° SIRET : 481 745 164

2010 - 2019 : Ces derniers travaux regroupés dans une série intitulée " Construction-Déconstruction- Reconstruction" proposent des sculptures polygonales en verre acrylique et vitrophanie en quelque sorte des vitraux en trois dimensions.

Une série sur les sens le fait renouer avec une recherche ancienne sur la traduction des sensations liées aux sens ( Le goût - l'odorat - le toucher ) en couleurs, traits, rythmes ....

2002 - 2010 : Depuis 2002, Alexandre H. a renoncé à la toile pour peindre sur support transparent et lisse (verre, plexiglas, vinyle...). Il utilise la très ancienne technique de la peinture à l'envers sur verre.
Il l'a adaptée pour produire également des peintures sous plexiglas.
L'un et l'autre procédés répondent chez lui à un besoin de mise en chantier de la profondeur dans les champs de la perspective et de multiplication des plans pour une lecture plurielle de l'œuvre.

1990 - 2002 : Durant cette période, l’ intérêt pour la réalité humaine, le dépassement de cette réalité, l’amènent à interpréter les corps, à les traiter en profondeur , à écorcher les apparences tout en conservant une lisibilité au sujet et en dépouillant à l’extrême l’environnement du sujet, le décor.
Il poursuit ainsi sa recherche sur la troisième dimension dans le plan, tout en refusant le trompe l’œil ou la perspective.
Cette période a produit toute une série de réalisations : d’une part, des travaux à thématique érotique intitulés « écorchés tendrement affectifs » ; d’autre part, des œuvres traitant des événements du temps, tout en développant un regard original sur la société et sur les sujets d’actualité.

1980 - 1989 : Ingénieur de formation, il développe durant cette période un rapprochement entre art et sciences, notamment par la création de l’association HOLOVISION . (L’holographie utilise l’interférométrie laser pour enregistrer et projeter des scènes en trois dimensions).
Ces années sont consacrées à la réalisation et à l’exposition d’hologrammes de grandes dimensions.
L’ arrêt de la fabrication de plaques holographiques de grandes dimensions par Eastman Kodak interrompt cette création.

1975 - 1980 : Son travail se situe dans la tendance de l’abstraction poétique et lyrique.
Il participe à des expositions dans différentes villes, en France : Brest, Paris, Lyon, Aix en Provence et à l’étranger: Kiel, Karlsruhe, Saarbrücken, Washington.
A signaler une exposition personnelle importante au Palais des Arts de Brest en mars 1977.

 

cette page, vous trouverez ma biographie