(Quatre huiles sur toile et techniques mixtes ; chaque toile : 100cm x 100cm)
La série La danse macabre donne forme à quatre scènes, toutes centrées sur le thème de la danse. Deux personnages de danseurs enlacés parcourent dans leurs évolutions les espaces représentés (dans l’œuvre n. 3 de la série on voit même apparaître deux fois le couple des danseurs, le dédoublement indiquant deux moments successifs d’un même mouvement de danse). Il s’agit d’espaces connotés par peu d’éléments, quelques objets (camions, armes de guerre) et des personnages (soldats, enfants meurtris par la guerre, enfermés dans leur rage, nus et au regard impuissant) qui suggèrent un monde en conflit. L’arrière-plan avec ses couleurs vives et contrastées (rouges, jaunes et verts posés en aplat) ainsi que les papiers collés qui composent et décomposent les éléments figuratifs s’opposent, par leur violence et leur désordre apparent, à la danse sensuelle et lascive des deux personnages : la vie évoluant, malgré tout, au milieu de ce chaos meurtrier, avec indifférence, dans un dernier effort de défense.
Chargement de l'image en cours
Tableau - Danse I Tableau - Danse II Tableau - Danse III Tableau - Danse IV

Danse I


Rubrique : Tableau

Format : H 100, L 100, P 5 cm

Série : La danse macabre (Quatre huiles sur toile et techniques mixtes ; chaque toile : 100cm x 100cm) La série La danse macabre donne forme à quatre scènes, toutes centrées sur le thème de la danse. Deux personnages de danseurs enlacés parcourent dans leurs évolutions les espaces représentés (dans l’œuvre n. 3 de la série on voit même apparaître deux fois le couple des danseurs, le dédoublement indiquant deux moments successifs d’un même mouvement de danse). Il s’agit d’espaces connotés par peu d’éléments, quelques objets (camions, armes de guerre) et des personnages (soldats, enfants meurtris par la guerre, enfermés dans leur rage, nus et au regard impuissant) qui suggèrent un monde en conflit. L’arrière-plan avec ses couleurs vives et contrastées (rouges, jaunes et verts posés en aplat) ainsi que les papiers collés qui composent et décomposent les éléments figuratifs s’opposent, par leur violence et leur désordre apparent, à la danse sensuelle et lascive des deux personnages : la vie évoluant, malgré tout, au milieu de ce chaos meurtrier, avec indifférence, dans un dernier effort de défense.


1000,00€

Danse II


Rubrique : Tableau

Format : H 100, L 100, P 5 cm

Série : La danse macabre (Quatre huiles sur toile et techniques mixtes ; chaque toile : 100cm x 100cm) La série La danse macabre donne forme à quatre scènes, toutes centrées sur le thème de la danse. Deux personnages de danseurs enlacés parcourent dans leurs évolutions les espaces représentés (dans l’œuvre n. 3 de la série on voit même apparaître deux fois le couple des danseurs, le dédoublement indiquant deux moments successifs d’un même mouvement de danse). Il s’agit d’espaces connotés par peu d’éléments, quelques objets (camions, armes de guerre) et des personnages (soldats, enfants meurtris par la guerre, enfermés dans leur rage, nus et au regard impuissant) qui suggèrent un monde en conflit. L’arrière-plan avec ses couleurs vives et contrastées (rouges, jaunes et verts posés en aplat) ainsi que les papiers collés qui composent et décomposent les éléments figuratifs s’opposent, par leur violence et leur désordre apparent, à la danse sensuelle et lascive des deux personnages : la vie évoluant, malgré tout, au milieu de ce chaos meurtrier, avec indifférence, dans un dernier effort de défense.


1000,00€

Danse III


Rubrique : Tableau

Format : H 100, L 100, P 5 cm

Série : La danse macabre (Quatre huiles sur toile et techniques mixtes ; chaque toile : 100cm x 100cm) La série La danse macabre donne forme à quatre scènes, toutes centrées sur le thème de la danse. Deux personnages de danseurs enlacés parcourent dans leurs évolutions les espaces représentés (dans l’œuvre n. 3 de la série on voit même apparaître deux fois le couple des danseurs, le dédoublement indiquant deux moments successifs d’un même mouvement de danse). Il s’agit d’espaces connotés par peu d’éléments, quelques objets (camions, armes de guerre) et des personnages (soldats, enfants meurtris par la guerre, enfermés dans leur rage, nus et au regard impuissant) qui suggèrent un monde en conflit. L’arrière-plan avec ses couleurs vives et contrastées (rouges, jaunes et verts posés en aplat) ainsi que les papiers collés qui composent et décomposent les éléments figuratifs s’opposent, par leur violence et leur désordre apparent, à la danse sensuelle et lascive des deux personnages : la vie évoluant, malgré tout, au milieu de ce chaos meurtrier, avec indifférence, dans un dernier effort de défense.


1000,00€

Danse IV


Rubrique : Tableau

Format : H 100, L 100, P 5 cm

Série : La danse macabre (Quatre huiles sur toile et techniques mixtes ; chaque toile : 100cm x 100cm) La série La danse macabre donne forme à quatre scènes, toutes centrées sur le thème de la danse. Deux personnages de danseurs enlacés parcourent dans leurs évolutions les espaces représentés (dans l’œuvre n. 3 de la série on voit même apparaître deux fois le couple des danseurs, le dédoublement indiquant deux moments successifs d’un même mouvement de danse). Il s’agit d’espaces connotés par peu d’éléments, quelques objets (camions, armes de guerre) et des personnages (soldats, enfants meurtris par la guerre, enfermés dans leur rage, nus et au regard impuissant) qui suggèrent un monde en conflit. L’arrière-plan avec ses couleurs vives et contrastées (rouges, jaunes et verts posés en aplat) ainsi que les papiers collés qui composent et décomposent les éléments figuratifs s’opposent, par leur violence et leur désordre apparent, à la danse sensuelle et lascive des deux personnages : la vie évoluant, malgré tout, au milieu de ce chaos meurtrier, avec indifférence, dans un dernier effort de défense.


1000,00€

Danse I


Rubrique : Tableau

Format : H 100, L 100, P 5 cm

Série : La danse macabre (Quatre huiles sur toile et techniques mixtes ; chaque toile : 100cm x 100cm) La série La danse macabre donne forme à quatre scènes, toutes centrées sur le thème de la danse. Deux personnages de danseurs enlacés parcourent dans leurs évolutions les espaces représentés (dans l’œuvre n. 3 de la série on voit même apparaître deux fois le couple des danseurs, le dédoublement indiquant deux moments successifs d’un même mouvement de danse). Il s’agit d’espaces connotés par peu d’éléments, quelques objets (camions, armes de guerre) et des personnages (soldats, enfants meurtris par la guerre, enfermés dans leur rage, nus et au regard impuissant) qui suggèrent un monde en conflit. L’arrière-plan avec ses couleurs vives et contrastées (rouges, jaunes et verts posés en aplat) ainsi que les papiers collés qui composent et décomposent les éléments figuratifs s’opposent, par leur violence et leur désordre apparent, à la danse sensuelle et lascive des deux personnages : la vie évoluant, malgré tout, au milieu de ce chaos meurtrier, avec indifférence, dans un dernier effort de défense.


1000,00€